• Connexion

La gestion du risque chrirurgical et l’accréditation, c’est quoi ?


Communication de l’OA MAXILLORISQ

 

L’Organisme d’Accréditation de la spécialité s’appelle Maxillorisq et il fête ses 10 ans de fonctionnement. Fondé sur le bénévolat il n’a d’autre ambition que de faciliter les échanges entre confrères d’une même spécialité confrontés au quotidien à de multiples tracasseries quelles soient organisationnelles ou plus médicales (cf les derniers travaux sur « le prélèvement ana-path au bloc opératoire » ou le travail en cours sur « la numérisation médicale »)

Si depuis 10 ans Maxillorisq fonctionne, c’est que suffisamment de confrères s’y retrouvent, non seulement pour bénéficier d’une prise en charge partielle de leur prime de RCP mais aussi pour améliorer l’évaluation de leur pratique au quotidien et participer aux échanges fructueux qui s’y développent.

Si la forme peut sembler à première vue contraignante par le programme d’activités qui est proposé, elle est « adoucie » par l’accompagnement d’un des confrères dits « experts » qui a pour mission de répondre, dans des délais raisonnables, aux interrogations de l’engagé.

Pour mémoire, cette démarche d’accréditation n’a pas de caractère intrusif  de la part de la HAS, qui n’est là que pour valider la proposition des experts. Tout est réalisé dans la plus stricte anonymisation des données.

Ce programme est réellement une proposition d’aide personnelle à l’amélioration de sa pratique, on pourra toujours critiquer tel ou tel aspect, réunion, thème…chacun est libre de s’engager et de quitter si les espérances sont déçues.

Pour s’engager, rien de plus simple, se connecter sur le site de l’ « accréditation-des-médecins.fr » page de la HAS qui s’appelle SIAM2 et se munir de son n° RPPS.

Puis suivre le déroulé proposé :

  • répondre au questionnaire initial dit d’ « auto-évaluation »
  • adresser les documents requis (copie des diplômes, cotisation…)

à la Secrétaire Générale de l’OA Maxillorisq

Madame la Dr Michèle DURAND

48 rue Bunau Varilla

11 000 CARCASSONNE

 

Très rapidement vous serez déclaré « engagé » dans la démarche pour une année. Année au cours de laquelle vous participerez aux deux réunions physiques  (dont une se tient au cours du congrès de la SFSCMFCO) et suivrez le programme d’évaluation de vos pratiques, proposé sur le site de l’accréditation des médecins.

A l’issue de votre bilan annuel vous serez « accrédité » et éligible au remboursement partiel de votre prime de RCP par la CPAM.

Last but not least, l’accréditation vaut Développement Professionnel Continu.

 


 

 

MAXILLORISQ – Le lettre de stomatologie, septembre 2015

Article